1. Guide piscine
  2. Les différents types de piscine
  3. Piscine hors-sol
  4. Piscine bois

Piscine bois

Élégante et esthétique, la piscine hors-sol en bois séduit par son design et s’intègre parfaitement dans tous les extérieurs. Matériau vivant et sujet aux moisissures, le bois de ce type de piscine doit être choisi avec soin et traité pour conserver toutes ses qualités.

Quel bois choisir pour une piscine hors-sol ?

Piscine hors-sol bois

Modèle présenté : piscine en bois hexagonale Sunbay Vanille Premium 4,12 x h1,19m.

La qualité du bois est le premier élément important à prendre en compte quand on souhaite acheter une piscine en bois. En effet, le bois est un matériau vivant qui est soumis aux aléas climatiques. L’alternance des saisons froides et humides avec des périodes plus chaudes et sèches fait travailler le bois qui peut, à plus ou moins long terme, s’abimer, se fissurer et craquer.

Pour éviter ce type de désagrément qui mettrait en péril l’intégrité du bassin, il faut privilégier des bois de classes 4 ou 5 car ils sont les plus solides et les plus résistants du marché. Renseignez-vous également sur l’origine du bois.

Les bois exotiques sont plus résistants que les bois européens mais ils sont aussi bien plus chers à l’achat et la démarche n’est pas des plus écologiques. Sans faire de compromis sur la qualité, privilégiez un bois européen qui aura été traité contre les UV, l’humidité, les champignons et les moisissures (les pires ennemis de votre piscine hors-sol en bois !).

Comment entretenir une piscine en bois ?

Malgré le choix d’un bois qualitatif traité au préalable, la décoloration est souvent inévitable. Pour conserver une belle esthétique à votre piscine hors-sol en bois, vous devrez appliquer au moins une fois par an une couche de dégriseur ainsi qu’une couche de saturateur afin de nourrir le bois et lui garder toutes ses propriétés.

Sur quoi poser une piscine en bois hors-sol ?

Une piscine en bois hors-sol doit être posée sur un sol stable qui ne présente pas de risque d’affaissement dû au poids de la structure du bassin et de l’eau. Pour s’en assurer, il est conseillé de faire procéder à une étude du sol avant de se lancer dans son installation. En fonction des résultats, il vous faudra alors faire couler une dalle en béton. Cet ouvrage fera inévitablement monter la note mais c’est obligatoire pour que l’ensemble soit stable et pérenne.

Comment monter une piscine en bois hors-sol ?

La plupart des piscines hors-sol en bois sont vendues en kit et doivent donc être montées à 2 ou 3 personnes. Si vous n’êtes pas très bricoleur, faites appel à des piscinistes professionnels. Le montage sera parfaitement réalisé et vous réussirez sûrement à glaner quelques conseils intéressants mais cela fera inévitablement grimper la note.

Si vous le faites vous-même, assurez-vous que tous les éléments ont été livrés et lisez très attentivement la notice. En ce qui concerne l’emplacement de votre piscine hors-sol en bois, préférez un lieu ensoleillé, pas trop venteux et si possible loin des arbres afin d’éviter les amas de feuilles et de branchages dans l’eau.

Procédez ensuite à l’assemblage de la structure en bois puis posez le liner avec soin car c’est lui qui assurera l’étanchéité du bassin. Installez ensuite le système de filtration et raccordez les pièces à sceller. Il ne vous restera plus qu’à remplir la piscine hors-sol en bois avec de l’eau pour profiter de votre installation.

Menu