1. Guide piscine
  2. Les différents types de piscine
  3. Piscine enterrée
  4. Piscine enterrée en béton

Piscine enterrée en béton

Une piscine enterrée en béton permet toutes les fantaisies en termes de forme, de superficie, de revêtement, d’aménagement autour du bassin et d’accessoires. Chère à l’achat, c’est un investissement durable dont vous profiterez longtemps.

Pourquoi construire sa piscine en béton ?

Le béton est un matériau solide, résistant et étanche. On peut lui donner n’importe quelles forme et taille au départ puis le personnaliser avec le revêtement de son choix. Il présente l’inconvénient d’être cher mais cela s’explique par la qualité et surtout la longévité de l’ensemble de la structure qui, bien entretenue, durera une vingtaine d’années. Son prix dépend aussi de la technique de construction de l’ouvrage qui peut être réalisée en béton projeté ou coulé.

Bon à savoir : Le béton utilisé par votre pisciniste doit obligatoirement répondre aux normes européennes.

Quel est le budget moyen pour une piscine enterrée en béton ?

Le prix d’une piscine enterrée est compris en moyenne entre 15 000 € et 50 000 €. Bien évidemment, avec de tels écarts de prix, de nombreux facteurs font plus ou moins grimper la note, à commencer par le bassin. Son prix varie selon sa forme, qui peut être personnalisable et donc réalisée sur-mesure, et surtout sa taille. Plus il sera grand, plus il sera onéreux. Vient ensuite le type de revêtement. Le béton offre la possibilité d’être peint, enduit, recouvert d’un liner, d’un carrelage, d’une mosaïque, etc. Là encore, votre choix influencera le coût global. L’autre poste de dépense conséquent à prendre en compte repose sur les travaux de terrassement et d’aménagement du terrain puisqu’il faudra procéder à sa mise à niveau, couler une dalle en béton et effectuer le remblaiement. Ce genre de travaux doit être effectué par des professionnels pour s’assurer qu’ils seront réalisés dans les règles de l’art. Viennent ensuite s’ajouter les différents équipements et accessoires plus ou moins indispensables et obligatoires tels que les systèmes de filtration, de sécurité, d’éclairage, de protection et de chauffage mais aussi le local technique, les skimmers, les buses de refoulement, les escaliers, l’échelle, l’aspirateur, le balai, etc.

Dans votre budget, n’oubliez pas d’inclure les produits de traitement de l’eau et l’électricité.

Quelles sont les démarches administratives pour une piscine enterrée en béton ?

Contrairement aux piscines hors-sol qui sont démontables et qu’on range à la fin de la saison des baignades, les piscines enterrées en béton ont vocation à rester pendant de longues années consécutives. Par conséquent, quelques démarches administratives sont obligatoires pour tous les bassins dont la surface est supérieure à 10 m². Commencez par vous renseigner sur les règles d’urbanisme de votre commune, elles diffèrent selon les villes. Jusqu’à 100 m², vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux. Au-delà, vous devrez demander un permis de construire et attendre son obtention avant de lancer la construction de votre future piscine en béton. En cas de non respect de ces obligations, vous pourrez être contraint par la justice de détruire tout ce qui aura déjà été bâti et vous serez susceptible de recevoir une amende.

Menu