Les systèmes de sécurité des piscines


Il existe quatre systèmes de sécurité conforme à la norme pour les piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif :

  • les alarmes (norme NF P90-307)
  • les couvertures et les volets (NF P90-308)
  • les abris (norme NF P90-309)
  • les barrières (norme NF P90-306)

Important : tous ces dispositifs de sécurité ne peuvent se substituer à la vigilance des adultes pour réduire les risques d’accident.

Les alarmes d'immersion

Les alarmes d'immersion fonctionnent sur le principe de la détection d’une chute ou d’une intrusion soit par la détection d’une vague (augmentation de la pression dans le tube), soit par la détection du son de la chute (sonar passif). Elles doivent fonctionner 24h sur 24 et les commandes d'activation ou de désactivation doivent soit pouvoir être mises hors de portée des enfants de moins de 5 ans (dispositif de télécommande, clé), soit être sécurisées. Leur avantage est de répondre à la loi à un prix plus ou moins correct. Leur inconvénient est leur sensibilité aux éléments extérieurs comme le vent pour les alarmes à détection par pression et les sons parasites pour les sonars passifs.

Les alarmes périmétriques

Les alarmes périmétriques doivent détecter tout franchissement du périmètre de protection par un enfant de moins de 5 ans et déclencher un dispositif d'avertissement d'alerte audible.

Les couvertures de sécurité

il s’agit d’une bâche d’hiver traditionnelle avec des tendeurs individuels qui sont à remplacer régulièrement. Leur avantage est d’être un complément à une alarme si l’on n’a pas de barrière. L’inconvénient : il vous faudra au moins 10mn pour la mettre encore faut-il être deux pour la porter.

Les bâches à barre

Il s’agit d’une bâche d’hiver renforcée avec des barres rigides en aluminium anodisé qui reposent en extrémité sur les margelles. L’avantage est qu’elle répond à loi et qu’elle stoppe les UV. Elle est conseillée pour une résidence secondaire car entre deux visites, l’eau est préservée. L’inconvénient pour le modèle opaque est que le soleil ne peut pas chauffer l’eau et pour le modèle solaire, qu'il ne tient pas dans le temps.

Les volets roulants

Le principe des volets roulants est de fermer la piscine avec des lames flottantes PVC (tel un store de maison). Ils peuvent être immergés, hors sol ou enterrés, aux fonds mobiles rigides ou aux couvertures submersibles. Inconvénient à noter toutefois, le volet se salit très vite et il est long à se fermer.

Les abris

Les abris doivent être entièrement fermés pour rendre innaccessible le bassin aux enfants de moins de 5 ans. Tous les systèmes d'accès au bassin (paroi coulissante, fenêtre, porte..) doivent avoir un système de verrouillage sécurisé. Ils doivent résister au minimun à un vent de 100 km/h et à un poids de neige de 45 kg au m2. Ils peuvent être en métal, en verre, en plastique, en bois. L'inconvénient est leur poids surtout lorsqu'on avance en âge. Toutefois, il existe des modèles motorisés.

Les barrières de protection

Les barrières de protection servent à empêcher un enfant de moins de 5 ans d'accéder à un plan d’eau tout seul par enjambement ou par escalade. La hauteur minimale entre le point d'appui le plus haut et la partie la plus basse du niveau supérieur de la barrière doit toujours être supérieure ou égale à 1,10 m. Les barreaux ne doivent comporter aucune aspérité en relief. Le système de déverrouillage doit nécessiter aux moins deux actions sur le système pour le libérer, tout en restant manoeuvrable sans difficulté par un adulte.

Cela peut être une barrière de type filet à maille qui à l’avantage d’être amovible mais qui est inesthétique ou bien une barrière fixe en aluminium, en aluminium et panneaux de verre, en acier galvanisé et pourquoi pas en fer forgé ou en bois (n’hésitez pas à faire appel à un artisan qui vous vendra du matériel conforme à la norme).